Capture d’écran 2015-01-30 à 19.00.34

Depuis que j’ai « rencontré » le Tai Ji Quan et le Qi Gong, les années s’écoulent dans un passionnant chemin d’apprentissage. Je me souviens qu’avant même de connaître la forme complète du Tai Ji Quan, je savais déjà que je partagerais un jour ces disciplines.

J’ai eu la chance de rencontrer Song ARUN qui, dans le cadre de l’association Arts Harmonie à Colmar, m’a transmis avec patience le Tai Ji Quan et l’Épée.

Une autre couleur m’a été donnée par KE Wen dont la belle énergie a nourri mon Qi Gong depuis que je connais Les Temps du Corps.

Ce double socle de formation m’a permis d’homologuer d’une part le 2ème Duan en Tai Ji (à Paris en 2010) et le 2ème Duan en Qi Gong (à Pékin en 2014) et d’autre part des diplômes fédéraux reconnus par le Ministère de la Jeunesse et des Sports (Tai Ji en 2010 et Qi Gong en 2013).

D’autres encore éclairent mon chemin d’apprentissage, chacun à sa manière : Olivier SCHUH d’abord, grâce auquel j’explore un nouveau cursus dans la compréhension du Qi Gong ; tous les maitres et assistants rencontrés lors de mes voyages et formations ; mes amis et pairs avec qui j’explore les trésors donnés par les maitres ; … et enfin mes élèves, car, comme l’a écrit un proche de Diderot au siècle des Lumières, « enseigner, c’est apprendre deux fois ».